Les loupes de lecture sont-elles la meilleure solution à la presbytie ?

Déchiffrer les petits caractères devient souvent difficile après 40 ans. La faute à la presbytie, qui touche finalement tout le monde. L’achat d’une loupe de lecture semble être une solution simple et attractive. Mais conviennent-elles à tout le monde, en particulier à ceux qui sont déjà malvoyants ? Et quelle loupe choisir ?

Les loupes, également appelées lunettes de lecture, sont pré-assemblées et se composent de deux lentilles, chacune grossissant au même grossissement pour une vue rapprochée claire. La loupe est convexe, épaisse au milieu et fine en périphérie, et le grossissement augmente de plusieurs dioptries, généralement de +1 à +3,50.

Qui peuvent utiliser les loupes de lecture ?

Les loupes de lectures sont utiles pour les personnes qui n’ont jamais porté de lunettes.

En cas de presbytie précoce, la loupe de lecture pour personne âgée assure un confort visuel en attendant une consultation ophtalmologique. Après ce rendez-vous, elle peut encore être suffisante, tant que vous n’avez pas d’autres problèmes de vue et que vous avez besoin de la même correction des deux yeux. Dans ces rares cas, un médecin peut confirmer qu’une personne peut portez une loupe si elle la souhaite. Comme les loupes de lecture sont peu chères, vous pouvez en garder quelques paires au bureau et à la maison. Un plus, d’autant plus que ceux qui n’ont jamais porté de lunettes ont tendance à les oublier ou à les perdre.

En revanche, les loupes ne corrigent pas les autres problèmes de vue. Si vous êtes myope, hypermétrope ou astigmate, vous n’avez pas besoin d’ordonnance pour votre vision. Les loupes de lecture sont toujours utiles pour le dépannage si vous cassez vos lunettes, ou lorsque vous partez en voyage ou que vous lisez une carte de randonnée. Elles sont également essentielles pour les personnes qui portent des lentilles de contact.

Quelles sont les limites des lunettes de lecture ?

Les loupes de lecture ne tiennent pas compte de l’écart entre les pupilles, sauf à corriger les yeux de la même manière. Elles sont des centrages standards, donc elles ne conviennent pas à toutes les formes de visage. En quoi diffèrent-elles des lunettes achetées sur ordonnance chez un opticien qui commande au patient les verres nécessaires pour chaque œil et les centres en fonction de sa morphologie et de la manière dont il place l’appareil sur son visage : collant sur le nez ou plus éloigné.

De plus, les loupes ont des lentilles de moins bonne qualité, s’usent rapidement, car elles ne sont pas résistantes aux rayures et les charnières sont souvent en plastique moulé plutôt qu’en métal, ce qui les rend plus fragiles. .

Par conséquent, les loupes sont mises à jour plus fréquemment que les lunettes classiques. La plupart de ces lentilles n’ont pas non plus les filtres UV, anti-reflet ou anti-lumière bleue émis par l’écran.

Les lunettes de lecture peuvent donner une vision claire à une distance de 30 à 40 cm, tandis que la vision avec la presbytie devient floue à 60 cm. Cela peut être un problème pour travailler sur un ordinateur ou cuisiner.

Cet article a été écrit par Anais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.