Les marques automobiles françaises dans le monde

Classée parmi les 10 plus grands producteurs de voitures au monde, la France est considérée comme l’un des berceaux de l’automobile. Les automobiles de marque française symbolisent l’élégance et le luxe. Si certaines marques de véhicules se distinguent par leur finition ou leur fiabilité, d’autres par contre se démarquent par leur niveau d’équipement ou leur design. Bien que plusieurs marques françaises de véhicules telles que ROSENGART, MONTIER SPECIALE, etc., ont disparu au cours de la période de récession, le marché mondial de l’automobile compte de nos jours, plusieurs autres marques de voitures françaises. Zoom sur quelques marques automobiles françaises.

BUGATTI

L’entreprise Bugatti fut créée par Ettore Bugatti qui est un passionné de mécanique. Bugatti est une marque automobile française passée sous pavillon allemand après son rachat en 2008 par VW. Après la 2ᵉ guerre mondiale, l’entreprise a pu survivre grâce à l’entretien des voitures d’avant-guerre, des Autorails ainsi qu’à la production de moteurs. Elle n’avait pas les moyens financiers nécessaires pour industrialiser les modèles pensés par Ettore entre 1940 et 1947. Certains modèles furent même présentés au salon de paris en octobre 1946.
Au début des années 80, l’œuvre d’Ettore commença à être redécouverte via le Musée National de L’Automobile, collection Schlumpf, des clubs de voitures anciennes et de la mode des répliques. La nouvelle usine Bugatti fut alors présentée en 1990 et les rôles furent répartis : les pneus pour Michelin, les lubrifiants pour Elf, les freins en carbone pour Carbone Industrie, les châssis en carbone pour Aérospatiale, etc.

CITROËN

Grand constructeur automobile français, Citroën est une marque avec une image faite d’originalité et d’innovation. L’entreprise automobile fut créée par André Citroën qui était un entrepreneur visionnaire et dynamique. Peu de temps après sa formation polytechnique, André démarre une activité de production des transmissions industrielles à partir d’engrenages à double hélicoïdale.
Il intégra ensuite, en 1907, le conseil d’administration du constructeur automobile Mors. Le premier modèle de la Citroën fut révélé à Paris en mai 1919 au prix de 6 995 francs, ce qui équivaut à 9 225 euros actuels. Le succès fut donc instantané et de nombreuses commandes affluèrent. Le premier acquéreur fut livré le 4 juillet 1919. Dès 1920, la production dépasse les 10 000 exemplaires par an.

PEUGEOT

L’entreprise Peugeot fait partie des plus vieux constructeurs français d’automobile encore en exercice. C’est une marque à l’origine d’une famille d’entrepreneurs, installée dans le Doubs. C’est vers la fin du 18ᵉ siècle que débute véritablement l’activité industrielle de la famille. Pendant le 19ᵉ siècle, les usines et les produits se multiplient par la suite. En 1950, Peugeot a proposé 54 modèles de voitures. Chaque modèle d’automobile a été souvent décliné en plusieurs carrosseries : cabriolet, fourgonnette, pick-up, berline, etc.

RENAULT

Après la création de sa première automobile en 1898, Louis Renault décida de créer la société Renault Frères en 1899, à l’aide de ses frères. Renault représente le premier constructeur automobile à la veille de la seconde guerre mondiale. La première voiture de cette marque, la Renault type A était dotée d’une boite 3 vitesses, avec une troisième en prise directe. C’est une innovation ayant permis d’exploiter la puissance du moteur de façon optimale.

Cet article a été écrit par Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.