Démarrer un magasin halal : une opportunité d’affaires ?

Démarrer un magasin halal : une opportunité d’affaires ?

 

Les commerces halal se développent en France et ont de bonnes perspectives. Parmi les pays européens, la France occupe la première place en termes de consommation de produits halal. Cela a conduit un nombre croissant d’entrepreneurs à se lancer dans le secteur halal. Quelles sont les étapes et les formalités à accomplir pour ouvrir un magasin d’alimentation ?

Qu’est-ce que le « halal » ?

Dans l’islam, le mot « halal » signifie littéralement ce qui est licite pour les musulmans. Dans la pratique, le terme « halal » désigne généralement les aliments autorisés pour les croyants. La viande d’ovins, de bovins, de chèvres et de chameaux est autorisée, ainsi que la viande de cheval, de poulet et de lapin. Tout ce qui vient de la mer est acceptable.

Le halal s’oppose au haram, c’est-à-dire à ce qui est interdit aux musulmans, comme le porc.

La nourriture halal : de quoi s’agit-il ?

Les aliments halal sont des aliments autorisés par l’islam. À l’inverse, la nourriture « haram » est impure et interdite à tout musulman. Les aliments halal ne doivent pas être préparés, transformés, transportés ou stockés à l’aide d’outils ou d’installations qui ne sont pas conformes à la loi islamique. En dehors de la nourriture, le terme halal désigne tout ce qui est autorisé par la loi islamique connue sous le nom de charia.

Les aliments interdits par la charia sont :

Porc et sanglier.

Les aliments qui contiennent du sang.

Animaux qui vivent sur terre ou dans l’eau, comme les grenouilles.

Animaux aquatiques venimeux et dangereux.

Le vin et toutes les boissons alcoolisées.

Les produits industriels certifiés non halal qui peuvent contenir des additifs interdits tels que E120 (carmin) et les émulsifiants E471 et E472, qui peuvent être fabriqués à partir de graisses animales, ou de gélatine animale (fabriquée à partir de porc) ou d’alcool.

Dans tous les cas, lisez toujours attentivement l’étiquette pour vous assurer que l’aliment est bien halal. Méfiez-vous de tous les produits qui peuvent contenir du halal : bonbons, desserts, gâteaux.

Faire le point sur les qualifications requises

Tout d’abord, il est important de se renseigner sur les qualifications et la formation requises pour ouvrir un magasin d’alimentation. Si votre entreprise se limite à la distribution de denrées alimentaires, vous n’avez pas besoin d’avoir un diplôme. En revanche, si vous voulez avoir une boucherie dans votre magasin d’épices, vous devez avoir au moins un CAP dans le domaine ou trois ans d’expérience en tant que salarié. Sinon, vous devrez engager quelqu’un qui répondra à ces exigences pour vous.

Trouver un ou plusieurs grossistes

Pour vendre des produits, vous devez d’abord les acquérir. Ainsi, si vous êtes sur le point d’ouvrir votre magasin halal, vous devez trouver un fournisseur comme Alimex Wholesaler, qui vend plusieurs centaines de références (aliments, boissons, produits frais, etc.). Il est nécessaire de déterminer les niveaux de stock que vous souhaitez et le nombre d’articles que vous voulez vendre au départ avant d’élargir votre gamme.

Réaliser des études de marché

Réalisez une étude de marché pour savoir qui sont vos clients potentiels et qui sont vos concurrents. Cela vous permettra de voir quels sont vos points forts et vos points faibles (emplacement, clientèle, entreprises voisines, etc.). Essayez d’étudier vos concurrents proches pour tenter de vous différencier. Après cette étude, vous pourrez concevoir votre stratégie de communication (sacs promotionnels, affiches, site web, réseaux sociaux, inauguration, etc.)

Choix du statut juridique

Lors de la création d’une entreprise, il est important de choisir le meilleur statut juridique possible. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un avocat d’affaires qui pourra vous conseiller et vous orienter. En outre, vous devrez probablement embaucher du personnel (comptable, boucher, caissier, etc.).

Établir une liste et un budget pour l’équipement

Si vous avez déjà trouvé des locaux (achat ou location), vous devrez les meubler. Pour ce faire, vous pouvez dresser la liste des articles les plus importants pour ouvrir votre magasin d’alimentation :

  • Caisse enregistreuse, dispositif antivol, logiciel de paiement.
  • Véhicules pour les livraisons à domicile
  • Etagères et présentoirs
  • Les réfrigérateurs et les congélateurs.
  • Vitrines pour boucherie ou pâtisserie.

Halima

Related Posts

Comment organiser un séminaire d’intégration ?

Comment organiser un séminaire d’intégration ?

Quelques conseils pour choisir votre futur chien

Quelques conseils pour choisir votre futur chien

Quelle épaisseur choisir pour un matelas à mémoire de forme ?

Quelle épaisseur choisir pour un matelas à mémoire de forme ?

Que faut-il savoir sur l’huile de CBD ?

Que faut-il savoir sur l’huile de CBD ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents

Commentaires récents

Catégories