3 démarches pour réussir vos suspensions en macramé

3 démarches pour réussir vos suspensions en macramé

Si vous désirez changer le style de votre résidence, pourquoi ne pas essayer les suspensions en macramé ? Accueillantes et captivantes, elles vous permettent de donner du caractère à votre maison en relookant notamment votre design intérieur. Pour réussir donc à réaliser par vous-même vos suspensions en macramé, découvrez dans cet article les démarches de conceptions à maîtriser

No1 : Rassemblez le matériel adéquat

Contrairement à la croyance populaire, la fabrication de suspensions en macramé est un processus aussi simple que banal. Pour réussir donc vos suspensions en macramé, il est essentiel de faire preuve de tact et de stratégie.

Dans cette optique, le premier réflexe à adopter, c’est de rassembler tout le matériel adéquat. Cette démarche vous permet en effet d’optimiser votre temps de travail en passant directement à l’essentiel.

Pour réussir donc vos suspensions en macramé, il vous faut disposer entre autres :

  • De la ficelle pour macramé (du trapilho plus spécifiquement) que vous pourrez choisir en fonction de vos goûts et désirs ;
  • D’une paire de ciseaux pour faciliter vos différentes coupes ;
  • De la corde, notamment celle conçue en coton ;
  • Des supports en bois ;
  • Et d’un mètre.

Comme vous l’aurez deviné, pour réaliser des suspensions attrayantes, vous vous devez d’opter pour des matériaux originaux. Veillez donc à adopter ceux aux teintes vives. Si vous peinez à vous retrouver, inspirez-vous de la large gamme de macramé sur créavéa.

No2 : Procédez ensuite à la fabrication de votre suspension

Une fois votre matériel réuni, le moment est venu de passer à l’action. À ce stade, il vous faut couper à l’aide de votre ciseau 8 différentes bandes de corde d’une longueur de 1 m chacune.

Chaque mesure doit en effet tenir compte de la dimension et la taille de votre suspension. En d’autres termes, si vous optez pour des suspensions plus grandes, il vous faudra prendre les mesures convenables.

Cette équivoque levée, faites un gros nœud avec l’ensemble des bandes, à hauteur de 10 cm des extrémités. Ensuite, procédez à leur séparation par paire et nouez-les à hauteur de 5 cm à partir du nœud. Ce processus est à reprendre jusqu’à atteindre toutes les bandes.

Ce travail terminé, vous voilà à la partie la plus amusante. Disposez vos bandes sur un support (une table par exemple). Nouez-les ensemble de sorte à entremêler chaque deuxième paire d’un nœud avec la première de celui qui le suit.

Dans les faits, vous obtiendrez des combinaisons du genre 2 +3, 4 +5 et 6 +7. À ce stade, il ne vous reste plus qu’à nouer chaque paire de bandes ensemble en prenant le soin de réaliser un grand nœud avec l’ensemble.

Vous voilà à la fin de vos travaux, votre suspension en macramé n’attend plus que les travaux de finition.

No3 : Passez aux travaux de finition

Vos travaux de finition se résument notamment à adapter votre suspension à votre pot de fleurs. Pour relever donc ce défi, retenez que le choix de votre pot doit impérativement tenir compte des mesures préalablement prises.

Si vous avez respecté ces principes, il ne vous reste plus qu’à adapter votre pot à votre suspension. Accrochez ensuite l’ensemble, et admirez par vous-même le fruit de vos efforts.

Yohan

Related Posts

5 SIGNES QU’IL EST TEMPS D’APPELER UN PLOMBIER POUR VOTRE SALLE DE BAIN

5 SIGNES QU’IL EST TEMPS D’APPELER UN PLOMBIER POUR VOTRE SALLE DE BAIN

Comment déboucher l’évier ? Trucs et astuces maisons?

Comment déboucher l’évier ? Trucs et astuces maisons?

Des conseils en déco pour réussir votre décoration d’intérieur

Des conseils en déco pour réussir votre décoration d’intérieur

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *