Différents types de matelas selon le matériau de fabrication

Le matériau dans lequel est fabriqué un matelas est un facteur déterminant qui peut nous faire choisir un modèle ou un autre. Le matériau influence également la fermeté, la ventilation, la durabilité, la respirabilité, etc. Les types de matériaux utilisés dans les matelas sont les suivants : ressorts, mousse de polyuréthane, viscoélastique et latex. Nous vous présentons ici les caractéristiques de chacun d’entre eux :

1- Matelas à ressorts

Les matelas à ressorts peuvent être de différents types : ressorts indépendants ou bioniques, ressorts à fil continu et ressorts ensachés. Examinons les caractéristiques de chacun d’entre eux. Il s’agit de matelas dont le noyau est constitué de plusieurs ressorts en matériau métallique. Ces ressorts sont placés verticalement et s’effilent au milieu. Ils sont par ailleurs reliés entre eux par des fils métalliques. Ces ressorts produisent différents enfoncements dans les différentes zones du matelas.

En revanche, le noyau des ressorts indépendants est recouvert de plusieurs couches de matériaux différents tels que la mousse, le coton, etc. Ces matelas offrent une bonne ventilation et un soutien adéquat. Ils sont également assez peu coûteux. Dans ces matelas, le noyau est constitué d’un seul fil métallique. Sa forme est similaire à celle du ressort bionique et, comme ce dernier, il offre une bonne ventilation.

D’autre part, ils offrent par ailleurs une bonne indépendance de couchage. Il est souvent recouvert d’un grand nombre de matériaux différents, ce qui en fait un matelas à mi-chemin entre les matelas à ressorts et les matelas en mousse ou en latex, comprenant les meilleures caractéristiques de chacun d’eux. Il offre aussi une grande durabilité et résistance. Trouvez ici sur ce lien plus de détails.

2 – Matelas en mousse

Ces matelas sont fabriqués en mousse de polyuréthane ou de polyester. Leur structure est constituée de petites bulles d’air et elles sont recouvertes d’un couvercle. La fermeté du matelas est déterminée par le nombre de bulles d’air par m3, leur taille et le matériau utilisé comme cohésif. Plus le matelas est léger, plus il est souple, moins il est ferme et plus sa durée de vie est courte.

Si le matelas a une faible densité, c’est-à-dire moins de 35 kg/m3, il ne doit être utilisé que pour les lits à usage occasionnel ou pour les petits enfants dont le faible poids empêche un affaissement excessif. Ces matelas sont faciles à manipuler et sont de bons isolants thermiques. Leur prix dépend de la densité, mais ce sont généralement des matelas bon marché.

3 – Matelas viscoélastiques

Son noyau est constitué d’une mousse spéciale qui se moule au corps sous l’effet de la chaleur et de la pression. Cela permet une répartition optimale du poids du corps. Un matelas viscoélastique s’adapte de façon ergonomique au corps, réduisant et soulageant les points de pression sur toute la surface de contact. Plus la densité du viscoélastique est élevée, plus la rigidité et la fermeté du matelas sont importantes.

En outre, ces matelas régulent la température du corps, c’est-à-dire qu’ils sont sensibles à la température. Ils réduisent également les tensions musculaires et nerveuses, ce qui améliore la circulation sanguine et favorise le repos. En revanche, ce sont des matelas indéformables et durables. Une autre caractéristique importante de ce type de matelas est qu’ils sont hygiéniques et antiallergiques. Leur prix est généralement plus élevé que celui des matelas à ressorts indépendants ou des matelas en mousse.

4.- Matelas en latex

Ces matelas sont fabriqués en latex, qui peut être de différents types : latex naturel ou latex synthétique. Le latex naturel provient de la résine de l’hévéa. Les matelas en latex naturel ont un pourcentage de latex naturel de plus de 85 %. Si le pourcentage de latex naturel est de 100 %, cela doit être explicitement indiqué sur l’étiquette. Ce sont des matelas qui s’adaptent naturellement et très doux, ils sont par ailleurs écologiques et respirantes. Le latex synthétique, quant à lui, provient du pétrole.

Par ailleurs, les matelas en latex synthétique ont généralement un pourcentage de 20 % de latex naturel et 80 % de latex synthétique, bien qu’il existe des matelas composés à 100 % de latex synthétique. Ils ont moins d’adaptabilité que le latex naturel. Les matelas qui comprennent du latex naturel doivent suivre certaines directives d’entretien, comme l’aérer quotidiennement, le retourner et le retourner de la tête aux pieds tous les trois mois.

De plus, il est souvent recouvert d’un grand nombre de matériaux différents, ce qui en fait un matelas à mi-chemin entre les matelas à ressorts et les matelas en mousse ou en latex, comprenant les meilleures caractéristiques de chacun d’eux. Il offre également une grande durabilité et résistance.

Cet article a été écrit par Zozo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *