Particulier : comment choisir votre syndic de copropriété ?

Particulier : comment choisir votre syndic de copropriété ?

D’après une enquête menée par l’IFOP, seulement 22 % des copropriétaires d’immeubles sont satisfaits de leur syndic de copropriété.

Incapacité à gérer conformément les services, manque de réactivité en cas de problème, changement fréquent de gestionnaires… Tout cela fait partie des pratiques reprochées aux mauvais syndics. Afin d’éviter de tels problèmes, voici quelques conseils pour trouver le professionnel qui répond aux attentes des copropriétaires.

Passer par un comparateur de syndic de copropriété

Pour vous orienter vers le professionnel répondant à vos attentes, vous avez un comparateur de syndic de copropriété à votre disposition sur le web. Le syndic permet aux copropriétaires de bénéficier des services dont ils ont besoin, tout en faisant baisser les charges de copropriété qui pèsent sur eux. Le comparateur veille également à trouver pour vous le syndic proposant un tarif avantageux.

Pour déterminer le profil des syndics appropriés, le comparateur prend en compte les informations concernant la copropriété : taille, situation géographique, équipements, etc. À partir de ces éléments et après l’étude des besoins du client, il compare les différentes offres en prenant en compte plusieurs critères :

  • les services proposés,
  • les tarifs appliqués,
  • les minimums forfaitaires,
  • le respect du budget,
  • la disponibilité des interlocuteurs,

Choisir le type de syndic de copropriété adapté

La nomination de syndic pour la gestion d’une copropriété est exigée par la loi. Si vous ne souhaitez pas engager un syndic professionnel, vous devez choisir un syndic bénévole, sinon la loi vous en imposera un. Il convient de connaître les divers types de syndics pour mieux faire votre choix.

Le syndic bénévole

Le rôle de syndic peut être confié à un propriétaire ou à son conjoint. Celui-ci est élu par l’assemblée générale des copropriétaires. Mais avant tout, il faut trouver le ou les volontaires qui souhaitent s’investir dans des missions souvent chronophages et fastidieuses.

Le syndic bénévole ou non professionnel ne perçoit pas d’honoraires. Ce qui fait diminuer les charges de copropriété qui doivent être payées par tous les copropriétaires. Toutefois, en sa qualité de bénévole, il peut y avoir des lacunes dans la réalisation de ses missions.

Le syndic professionnel

Le syndic professionnel est un prestataire travaillant sous contrat. Sa mission et ses obligations sont fixées par la loi. Il doit justifier les garanties exigées par l’exercice de son métier. À titre d’exemple, il doit disposer d’une garantie financière ainsi qu’une assurance couvrant sa responsabilité civile professionnelle.

Le syndic professionnel est rémunéré par les copropriétaires. Mais son intervention protège les intérêts de ces derniers et il demeure responsable de ses actes. Passer par le comparateur est le moyen le plus sûr pour comparer et trouver rapidement un syndic répondant à vos besoins.

Le syndic judiciaire

Le syndic peut être nommé par décision de justice si l’assemblée générale n’a pas pu en élire un. C’est le tribunal de grande instance qui désigne celui-ci après qu’un groupe de copropriétaires ait saisi le président du tribunal.

La mission du syndic judiciaire consiste à convoquer une assemblée générale pour procéder à l’élection d’un nouveau syndic.

Prendre en compte quelques critères importants

Grâce au comparateur, vous pouvez bénéficier des meilleures offres sur tous les aspects importants de l’engagement d’un syndic (tarifs, frais annexes, disponibilités, services supplémentaires…). Mais si vous devez choisir le syndic par vous-même, il faut considérer quelques points :

●      Le tarif

Demandez des devis auprès de plusieurs syndics de copropriété et comparez-les entre eux. Vérifiez bien les frais de base (rémunération pour la gestion courante et l’entretien des parties communes) ainsi que les frais annexes (rémunération des prestations supplémentaires).

●      La disponibilité

Le syndic doit pouvoir se rendre au lot de copropriété qu’il gère. Aussi, optez pour un syndic de proximité ou un syndic qui dispose au moins d’une agence ou d’un relais qui se trouve à proximité.

●      La réactivité

Le syndic doit être capable de résoudre dans le meilleur délai les problèmes dont la résolution relève de sa mission.

Toutes ces informations sont partagées pour vous aider à trouver le syndic de copropriété capable de bien gérer votre immeuble collectif et de protéger vos intérêts.

Anais

Related Posts

Quelle puissance de panneau solaire faut-il choisir pour sa maison ?

Quelle puissance de panneau solaire faut-il choisir pour sa maison ?

Comment créer des salons de jardin ?

Comment créer des salons de jardin ?

Comment bien entretenir son salon de jardin ?

Comment bien entretenir son salon de jardin ?

Les avantages de faire estimer son bien immobilier par un professionnel

Les avantages de faire estimer son bien immobilier par un professionnel

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.