7 conseils pour obtenir un crédit

Exigence fondamentale pour mener à bien un projet, la ressource financière constitue également un élément qui fait souvent défaut. Afin de pallier cet état de fait, recourir à un crédit bancaire représente la meilleure solution. Cela vous garantit l’atteinte de votre objectif même si vous n’en avez pas les moyens financiers. Cependant, la procédure de subvention n’est pas aussi simple qu’il paraît et peut même déboucher sur un refus. Pour éviter cela, il convient de prendre certaines dispositions au préalable. Tour d’horizon sur 7 astuces pour obtenir votre prêt bancaire.

1.      Ayez des revenus stables

Avant de souscrire une demande de crédit à la consommation, vous devez disposer de revenus stables et réguliers. Cette règle s’applique aussi bien pour l’achat d’une voiture que pour un projet de plus grande envergure. Si ce critère revêt autant d’importance, ce n’est assurément pas pour rien. En réalité, avoir des revenus stables constitue une garantie de votre capacité de remboursement. Bien entendu, avoir des émoluments assez confortables pèse lourd dans la balance. Toutefois, les banques sont également sensibles aux emprunteurs ayant de faibles revenus, pourvu qu’ils soient fixes et réguliers.

2.      Justifiez d’une bonne situation financière

Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, il importe que vous ayez une situation financière stable. En effet, les institutions financières analyseront vos antécédents et votre solvabilité. Il importe donc que vous ne soyez fiché ni au FICP ni au FCC. En effet, être soumis à une interdiction bancaire est un motif pertinent de refus de financement. Si vous avez des difficultés de remboursement de créances, optez pour le rachat de crédits afin d’alléger votre endettement.

3.      Estimez votre capacité d’emprunt

Avant toute demande de prêt, il est fortement recommandé de calculer votre capacité d’emprunt. En réalité, il s’agit de déterminer le montant maximal que vous pourrez objectivement rembourser. Pour une estimation assez concrète, vous devrez vous baser sur divers éléments. Il s’agit du type de prêt souhaité, du montant de vos revenus et de celui des mensualités à honorer. Aussi, vous devrez considérer votre capacité d’endettement ainsi que le délai global de remboursement.

4.      Définissez votre taux d’endettement

S’assimilant quelque peu à la capacité d’emprunt, le taux d’endettement sert aussi d’indicateur pour accepter ou refuser un prêt. Ce critère prend en compte aussi bien vos ressources que vos dépenses dans leur ensemble. Concrètement, les ressources englobent votre salaire, vos rentes éventuelles, les aides sociales dont vous bénéficiez et tout autre revenu régulier. Les dépenses quant à elles, tiennent compte de toutes vos charges fixes ainsi que de votre loyer. De même, les éventuelles pensions et autres crédits en cours doivent être considérés.

5.      Ayez un reste à vivre suffisant

Comme son nom l’indique, le reste à vivre constitue le montant nécessaire pour subvenir à vos besoins courants. Concrètement, c’est la somme qu’il vous reste après avoir déduit vos charges de votre revenu. Il est important de le déterminer à l’avance, car cela constitue un critère fondamental pour l’octroi d’un prêt. Aucune institution financière ne vous accordera de crédit si votre reste à vivre est trop bas. Si vous êtes célibataire, un montant de 800 euros est acceptable comme reste à vivre. En revanche, celui des ménages varie en fonction du nombre d’enfants.

6.      Simulez votre emprunt

Quelle que soit l’offre de crédit à laquelle vous souhaitez postuler, il est conseillé d’en faire une simulation. Cette démarche peut être faite indépendamment de votre projet ou de l’institut de financement. Si vous optez pour ce procédé, sachez que plusieurs simulateurs sont accessibles sur les sites des structures de financement. En outre, certaines informations comme l’objet du prêt et le montant convoité devront être fournies à l’algorithme. Vous devrez également indiquer un délai de paiement ainsi que les mensualités y afférentes. L’outil vous indiquera alors vos chances d’obtenir le prêt.

7.      Comparez les offres

Plusieurs structures de prêt sont présentes sur le marché. De ce fait, chacune présente des offres de crédit susceptibles d’être les plus attrayantes. Afin de faire un bon choix, il est important de comparer ces différentes propositions. Cela se fait notamment sur la base du TAEG qui tient compte du taux d’intérêt et de l’assurance. De même, les frais de dossier sont inclus dans cet indice. Notez que le TAEG varie selon les structures financières, constituant ainsi un excellent critère de choix.

Cet article a été écrit par Zozo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *