S’auto-hypnoser ou être hypnotisé ? Que choisir ?

S’auto-hypnoser ou être hypnotisé ? Que choisir ?

L’hypnose est un état de concentration focalisée au cours duquel une personne devient moins consciente de son environnement. L’hypnothérapie est l’utilisation de l’hypnose essonne pour traiter des conditions physiques ou psychologiques.

Pendant un état d’hypnose, une personne peut être plus prédisposée à accepter des suggestions qui peuvent l’aider à modifier son comportement. Un thérapeute peut diriger l’hypnose ou enseigner aux gens l’auto-hypnose. L’objectif de l’hypnothérapeute n’est pas de contrôler une personne ou de lui répondre, mais plutôt de l’aider à résoudre des problèmes.

Les effets de l’hypnose sur les humains : que sont-ils ?

L’hypnose n’est pas faite pour soigner une maladie, elle permet plutôt de soulager ses symptômes. Une hypnose essonne a déjà bien agi sur le soulagement d’une douleur liée à la chirurgie, à la paralysie et à l’accouchement. Cette action peut aussi être utilisée pour des troubles provoqués par la consommation de drogues ou de substances toxiques. Sans négliger que le fait d’avoir recours à l’hypnotisation peut alléger le stress en renforçant la relaxation, en donnant des suggestions positives et en supprimant les idées négatives. L’hypnose atténue également la crise d’angoisse, le manque de sommeil, les affolements, la boulimie, le problème de respiration, l’arrêt au tabac et le signe d’irritation du côlon. Des études ont aussi prouvé qu’elle est en mesure de diminuer les douleurs reliées au cancer et au travail ainsi que les nausées et les vomissements lors d’un malaise. En tout cas, l’hypnose a à avoir avec une thérapie cognitive ou d’autres méthodes de détente et de conduite. Et même les personnes qui s’hypnotisent seules peuvent profiter de tous ces bienfaits.

Qu’en est-il exactement de l’autohypnose ?

L’autohypnose est le fait de devenir inconscient sans l’aide de personne. Il consiste généralement à écrire ou à adapter un script pour provoquer l’hypnose essonne (dont les informations qui résolvent des problèmes particuliers), à enregistrer le script et à activer l’enregistrement pour être hypnotisé. Il y a des gens plus à l’aise avec l’autohypnose du fait qu’ils sont seuls durant la séance et que toutes les suggestions offertes pendant la transe hypnotique viennent d’eux-mêmes. Il est important pour être hypnotisé de rester concentré et attentionner sur les indications enregistrées. Et bien sûr, pour être hypnotisé, il faut approuver et accepter de le faire.

Les dangers d’une hypnose : y en a-t-il ?

Certains États ne donnent pas d’agrément pour les hypnothérapeutes. Mais cela ne veut pas dire qu’il y a n’y a pas des professionnels dans le domaine ; c’est l’expert de la santé formée et expertisée profondément dans l’hypnothérapie. Plusieurs psychologues, médecins, docteurs et dentistes sont spécialisés en la matière. Pour ce qui est de l’auto-hypnose, il est sûr même si ce sont des personnes apprenties qui le fassent. Actuellement, il n’existe pas encore d’atteinte issue de l’auto-hypnose. Quoi qu’il en soit, il est interdit de s’autohypnotiser au moment d’une conduite de véhicule ou au cours d’une situation d’alerte ou d’impossibilité de réagir rapidement ou même à l’immédiat. Tout cela dit donc qu’il n’y a aucune dangerosité signalée en ce qui concerne l’hypnose indépendante, mais il faut avoir une bonne concentration et un sérieux profond au cours de la pratique.

L’hypnose comme traitement de la santé mentale : est-ce vrai ?

Malgré les rumeurs liées à l’hypnotisation qui se répandent, notez qu’il s’agit de l’une des plus vieilles options de psychothérapie en Europe, bien qu’elle ne soit pas très connue. Même si elle a été destinée pour les charlatans ou les protagonistes, toute vraie hypnose essonne est définie comme étant une autohypnose qui agit directement sur la santé psychologique. Et surtout, il faut savoir qu’on ne peut jamais être hypnotisé contre sa volonté, mais encore, il y a des personnes qui ne pourront jamais être hypnotisées. Plutôt, l’hypnose est l’action de se baser sur une concentration de l’attention sur une imagerie fixe. Plusieurs textes encouragent les praticiens à ne pas oublier que ce type de traitement est un bon choix pour leurs patients.

À quel moment penser à l’hypnose générale ?

Il y a de nombreuses techniques hypnotiques reliant le répit et l’imagerie. Les personnes qui endurent l’hypnose peuvent arriver à un état de transe, similaire à ce qui se produit lorsqu’elles rêvassent ou méditent. L’objectif est de concentrer l’esprit pour éliminer les distractions et rendre une personne plus ouverte aux suggestions, comme celles qui favorisent les objectifs du traitement. Une méta-analyse publiée a conclu que l’hypnose offrait un apaisement mesuré pour de nombreuses douleurs. Et une analyse a également exposé que l’hypnose essonne était plus opérationnelle que d’autres thérapies. L’hypnose peut également être utilisée comme complément d’apaisement pour une opération et même de réduire le séjour à l’hôpital grâce à la guérison accélérée. Beaucoup d’études ont rapporté que l’hypnose diminuait les niveaux de crainte et baissait la pression sanguine des patients avant l’opération. Une étude a aussi dévoilé que les femmes hypnotisées avant une biopsie de sein ou une tumorectomie n’ont pas besoin de trop d’anesthésie durant l’intervention. De plus, elles ressentent moins de douleur, de nausées et de détresse affective après. L’hypnotisme aide également à guérir plus vite les hémicrânies dues aux tensions chroniques et les migraines. Il est possible d’adopter l’hypnotisme comme traitement contre l’anxiété liée à la chirurgie.

S’hypnotiser seul peut-il vraiment aider ?

Une autohypnose est vraiment une option bénéfique pour alléger le stress et être plus ouvert d’esprit, surtout lorsqu’il s’agit de soigner des défauts de comportement ou de dépendances. Aussi appelée hypnothérapie, elle est surtout une solution pour restructurer la manière de penser. Il existe plusieurs possibilités d’apprendre l’autohypnose à part les cours, dont les CD audio, les cassettes, les MP3 et les différentes archives. Si vous êtes hypnothérapeute, vous pouvez enregistrer votre voix pour que les gens puissent l’utiliser afin de s’auto-hypnotiser. Il n’a pas encore été testé que l’on enregistre sa propre voix pour subir une hypnotisation, jusqu’à lors, seuls les experts et professionnels sont autorisés pour cela. Le fait d’effectuer une auto hypnose requiert de mettre au courant quelqu’un d’autre pour que la famille ne s’inquiète pas et qu’on ne risque pas de vous déranger, vu qu’il faut de la concentration durant une séance d’hypnose essonne. L’autohypnose a spécialement pour limite de nous rendre moins éveillés progressivement en quelques secondes. Mais notons que même hypnotisé, il ne faut pas oublier qu’on n’est pas inconscient, du moins pas totalement.

Eva

Related Posts

10 conseils pour avoir un sommeil réparateur

10 conseils pour avoir un sommeil réparateur

Les idées préconçues que l’on a souvent sur l’eau du robinet

Les idées préconçues que l’on a souvent sur l’eau du robinet

Inversion des lettres durant l’écriture : est-ce la dyslexie ?

Inversion des lettres durant l’écriture : est-ce la dyslexie ?

Comment aider les élèves atteints de dyslexie et de dysgraphie ?

Comment aider les élèves atteints de dyslexie et de dysgraphie ?

1 Comment

  1. S’auto-hypnoser ou être hypnotisé c’est vraiment sans danger? Cat en principe ce sont des professionnel qui font ce genre de thérapie. Qu’en est-il réellement?
    Merci pour votre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *