Comment opère un chauffeur VTC à son compte ?

Comment opère un chauffeur VTC à son compte ?

Le métier de chauffeur VTC vous intéresse et pour commencer, vous voulez exercer en tant qu’autoentrepreneur ? Voici quelques informations que vous devez savoir sur le mode opératoire d’un chauffeur VTC qui exerce à son propre compte. Bien entendu, vous pouvez évoluer un peu plus tard vers la création d’une entreprise VTC et prendre en charge une activité de plus grande envergure.

Publication d’annonces d’offre de service

Lorsqu’un chauffeur VTC qui exploite le statut d’autoentrepreneur débute ses activités, il commence par faire des annonces relatives aux  services qu’il propose. Pour cela, il cible les sites les plus fréquentés et passe même par les réseaux sociaux. Il met en avant ses particularités ou encore ses tarifs promotionnels afin d’attirer ses premiers clients. Pendant les deux premiers mois, il procède de cette manière le temps d’attirer de nombreux clients. Il s’efforce de satisfaire chaque client afin que ce dernier émette des avis positifs à son sujet. Le retour des clients est très important durant la phase lancement, car il conditionne la réussite des activités. Si les premiers clients sont satisfaits, leur nombre ne tardera pas à augmenter. Ainsi, il est très important d’offrir des prestations qualitatives dès  le début et préserver ce seul de qualité sur le long terme.

Enregistrement des réservations

Une fois les premières réservations enregistrées, le chauffeur VTC doit préparer le véhicule. Chaque client à une requête précise et le chauffeur VTC doit y répondre s’il veut faire preuve d’efficacité. La voiture doit être révisée puis entretenue pour éviter les risques de panne lors de la prestation. L’objectif est qu’à chaque rendez-vous pris, le chauffeur VTC est prêt à fournir des services qualitatifs. Ceci est très important, car il en va de la suite de la collaboration avec le client. Il faut retenir qu’un client satisfait est un client fidélisé.

Respect de la ponctualité

Le chauffeur VTC est très ponctuel. Il arrive au moins un quart d’heure à l’avance au point de rendez-vous. En revanche, il ne presse pas son client, car ce dernier est seul maître de son programme. Toutefois, le chauffeur VTC ne prend pas le risque d’arriver en retard, car il s’agit d’un manque de professionnalisme et il risque même de chambouler le programme du client.

Une fois arrivé au point de rendez-vous, le chauffeur VTC se met sous les ordres de son client. C’est ce dernier que donnent les directives à suivre et le chauffeur VTC se contente de suivre. Si le client le souhaite, il n’hésite pas à donner des conseils. Il se met à la disposition de son client pendant la durée convenue lors de la réservation pour éviter tout malentendu. Parfois, le chauffeur VTC choisi accorde un petit bonus de temps à son client pour lui faire plaisir.

Accompagnement personnalisé du client

Le chauffeur VTC offre un accompagnement personnalisé à son client. Pour ce faire, il lui ouvre la porte du véhicule, range son bagage dans le coffre ou encore règle la climatisation en fonction de ses besoins. Pour ce professionnel, la satisfaction clientèle passe avant tout.

Kamel

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *